La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête”, nous disait William Arthur Ward. Et il ne croyait pas si bien dire ! Que ce soit pour quelqu’un qui vous a rendu service, pour un professeur qui vous a transmis sa passion, pour un proche qui vous a soutenu dans un moment difficile ou encore pour tous les petits bonheurs que vous offre la vie… Vous avez tous forcément déjà éprouvé de la gratitude, mais pensez-vous à l’exprimer ? Grâce à l’arrivée de la psychologie positive ou science du bonheur en 1998, les chercheurs et psychologues du monde entier ont commencé à s’intéresser au bonheur et à l’impact des émotions positives sur notre santé et notre bien-être. Dans cet article, je vous propose de découvrir les 10 principaux bienfaits de la gratitude prouvés par la science.

1) La gratitude rend plus heureux

Pour Sonja Lyubomirsky, spécialiste en psychologie positive, “exprimer sa gratitude est la stratégie par excellence pour atteindre le bonheur”. Un avis partagé par le Dr Christopher Peterson, professeur de psychologie à l’université du Michigan, à l’origine de la psychologie positive avec Martin Seligman. Il avait pour habitude de demander à ses étudiants de se prêter à l’exercice de la lettre de gratitude. Cela consiste à rédiger une lettre à quelqu’un qui compte ou a compté dans votre vie pour lui exprimer votre reconnaissance. Au fil des ans, il a fait le même constat : non seulement cette pratique rendait ses étudiants plus heureux, mais elle leur procurait aussi un sentiment de bien-être durable dans le temps.

2) La gratitude augmente le degré d’empathie

Comme le souligne Rebecca Shankland, auteure du livre Les Pouvoirs de la gratitude, les études montrent que plus nous sommes heureux, plus nous avons tendance à être généreux. Or, nous l’avons vu, la pratique régulière de la gratitude contribue à augmenter votre niveau de bonheur. La gratitude vous rend aussi plus empathiques et plus connectés aux autres. En effet, c’est un sentiment qui renforce naturellement l’intérêt que vous portez à autrui. Elle réveillera en vous l’envie de donner, de soutenir vos semblables et vous aidera à mieux percevoir ce qu’ils peuvent ressentir.

Lire aussi :  Qu'est ce que l'intelligence émotionnelle ?

3) La gratitude favorise les émotions positives

En apprenant à exprimer votre gratitude, vous cessez de vous focaliser sur ce qui ne va pas pour au contraire, vous concentrer sur toutes les choses positives de votre vie. Pratiquer la gratitude s’avère très utile lorsque vous êtes contrariés par quelqu’un ou une situation, par exemple. Se focaliser sur ce pour quoi vous êtes reconnaissants permet de retrouver plus rapidement votre calme intérieur et vous évite de rester trop longtemps dans un état d’esprit négatif. Par conséquent, la gratitude rend plus positif et optimiste. Et c’est un cercle vertueux : plus vous vous entrainerez à exprimer votre gratitude, plus vous trouverez rapidement des raisons d’être reconnaissants chaque jour !

4) La gratitude améliore la qualité du sommeil

Fatigue, baisse de moral ou de motivation… Si vous souffrez de troubles du sommeil, vous savez que ceux-ci peuvent affecter votre bien-être physique et mental, et donc votre niveau de bonheur… Vous faites partie des 63% de Français qui se disent non satisfaits de leur sommeil ? J’ai une excellente nouvelle pour vous ! Robert Emmons, expert en ce qui concerne le sujet de la gratitude, a constaté au cours d’une de ses études que les personnes qui avaient pris l’habitude d’exprimer leur gratitude chaque soir avant de s’endormir, dormaient plus longtemps, s’endormaient plus rapidement et se sentaient plus en forme, le lendemain matin au réveil. Voici donc une façon naturelle d’améliorer la qualité de votre sommeil. Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

5) La gratitude renforce les relations

Shawn Achor, dans son célèbre ouvrage comment devenir un optimiste contagieux, explique qu’il a été prouvé que les expressions de gratitude au travail renforçaient les liens professionnels et personnels. Il suggère donc d’adresser un mail de félicitations ou de remerciements à un ami, parent ou collègue chaque matin avant de débuter sa journée de travail. Cette habitude a un double impact positif. Elle agit sur votre bonheur et contribue à consolider vos relations. Rebecca Shankland, a constaté des résultats similaires au cours d’une étude menée auprès d’élèves de maternelle et de cours élémentaire. En exprimant votre gratitude, vous renforcez le lien de confiance avec l’autre et cela le motive à poursuivre la relation car cette attitude lui apporte un sentiment de sécurité et de bien-être.

Lire aussi :  Comment devenir une nouvelle version de vous-même (Le Kaizen et l'amélioration continue)
Personal Development Category (French)300x250

6) La gratitude rend moins envieux

Pratiquer la gratitude libère de l’envie car elle permet de mieux apprécier ce que vous avez déjà, plutôt que de vous concentrer sur ce qui vous manque. Philip Watkins, chercheur à l’université de psychologie de Washington, a également observé que les personnes qui développaient consciemment leur sentiment de gratitude étaient moins frustrées car elles sont moins centrées sur les possessions matérielles et se comparent moins aux autres. Ces personnes ont tout simplement réalisé que ce qui leur procurait le plus de satisfaction et de bonheur dans la vie n’était pas les objets, mais leurs relations ! En vous rendant moins matérialistes et moins envieux, la gratitude vous permet aussi d’être plus satisfaits de votre existence.

7) La gratitude réduit le stress et l’anxiété

Lors de ses études, Robert Emmons a pu observer une baisse du taux de cortisol (hormone du stress) de 23% chez les personnes qui pratiquaient régulièrement la gratitude. Un bienfait de la gratitude non négligeable quand on sait que le stress peut parfois mener jusqu’à la dépression, et en particulier si vous êtes soumis à un stress intense et régulier… Cette conséquence du stress est bien connue des médecins. Il y a 10 ans, les neuropsychiatres estimaient déjà qu’environ 1 personne sur 5 connaîtrait au moins un épisode dépressif dans sa vie sous la pression du stress. Si vous souffrez de stress chronique ou d’anxiété, vous l’aurez compris, la gratitude peut grandement vous aider.

8) La gratitude améliore la santé

Il a été démontré que la gratitude diminue les risques de maladies et améliore aussi le fonctionnement immunitaire. Les gens qui pratiquent la gratitude se rétablissent plus vite à la suite d’une maladie et sont globalement en meilleure santé que les autres. Mais ce n’est pas tout. Celle-ci serait particulièrement bénéfique pour le coeur. En effet, le professeur Paul Mills de l’université de San Diego en Californie a étudié l’impact de la gratitude sur des patients souffrant de maladies cardiaques. Après 2 mois, le rythme cardiaque des personnes à qui il avait demandé de tenir un journal de gratitude s’était amélioré et leur risque de maladies cardiovasculaires avait diminué. Elle agirait aussi sur la tension artérielle.

Lire aussi :  10 choses que les gens heureux ne font jamais

9) La gratitude réduit le risque de dépression

Plusieurs études scientifiques suggèrent que les gens qui expriment leur reconnaissance seraient moins sujets à la dépression et à la solitude. Robert Emmons l’affirme : « La gratitude bloque les émotions toxiques comme l’envie, le ressentiment, le regret et la dépression qui peuvent détruire notre bonheur« . Pour lui, la gratitude est d’ailleurs un élément clé dans la prévention du suicide. Ceci a été confirmé par des médecins du Massachusetts General Hospital de Boston qui ont testé des exercices de psychologie positive incluant la gratitude auprès de certains de leurs patients suicidaires. 90% des cas étudiés ont ressenti une influence positive sur leur niveau de dépression.

10) La gratitude augmente l’espérance de vie

En 2001, une étude menée par Deborah Danner, David Snowdon et Wallace Friesen de l’Université du Kentucky a révélé que les émotions positives permettaient de prolonger l’espérance de vie d’environ 7 ans. Leurs travaux se sont portés sur les lettres de 180 religieuses du Minnesota. La Mère supérieure avait pour habitude de demander à chaque nouvelle arrivante d’écrire une lettre autobiographique sur son histoire personnelle, sur la motivation de son engagement et sur sa vision de la vie. Elles renouvelaient ensuite cet exercice à 40 ans et 70 ans. Les chercheurs ont pu ainsi analyser 150 ans d’archives qui ont montré que les religieuses dont les écrits exprimaient le plus d’optimisme, d’émerveillement ou de gratitude avaient vécu en moyenne 7 ans de plus que les autres.

Et vous, exprimez-vous régulièrement votre gratitude ? Quels types d’exercices préférez-vous pratiquer ou avez-vous déjà testés? Qu’est-ce que la gratitude a changé dans votre vie ? Partagez votre expérience en commentaires.

Conclusion

Bonheur, santé, relations sociales, bien-être, confiance en les autres, mais aussi estime de soi selon Christophe André qui considère que la gratitude est “bénéfique à l’estime de soi, car elle augmente le sentiment d’appartenance à un groupe, à une lignée, à une collectivité humaine”… Il semblerait que Merci soit définitivement un mot magique. Si exprimer votre gratitude ne vous semble pas facile ou naturel, faites des petits exercices. J’ai publié récemment sur mon blog un article intitulé Gratitude, 10 exercices simples pour être plus heureux. Choisissez ceux avec lesquels vous vous sentez le plus à l’aise et lancez-vous ! Comme pour beaucoup de choses, tout est question d’entraînement et de persévérance. Vous verrez, plus vous pratiquerez la gratitude au quotidien, plus vous trouverez de raisons d’être reconnaissants.

Lire aussi :  Vérités à connaître si vous voulez devenir une meilleure personne !

Sources

Comment devenir un optimiste contagieux de Shawn Achor

Les Pouvoirs de la gratitude de Rebecca Shankland

La dépression, nouveau “mal du siècle”, Les Echos du 13/02/2007

Cultivez votre bonheur ! de Sophie Machot

Article précédent 3 étapes pour se libérer de ses peurs
ceci est l'article le plus récent