Il y a beaucoup de choses que vous voulez faire en une seule vie. Mais à vouloir réussir, il est facile de se perdre dans l’idée d’en faire trop. Plus de voyages, plus d’argent, plus d’expériences, plus de livres, plus de relations et ainsi de suite.

Vous vous concentrez tellement sur ces aspects extérieurs, que peut-être vous ne prêtez plus trop d’attention aux habitudes qui comptent le plus. Ce que vous dites et pensez est, en fait, plus important que ce que vous faites. Les mots que vous prononcez au quotidien ont un impact énorme sur les décisions que vous finissez par prendre.

Note:  Aujourd’hui, je vais vous montrer les 7 phrases que vous devez arrêter de prononcer si vous voulez vous préparer pour un plus grand succès. De plus, j’ai un bonus spécial GRATUIT pour vous aider à aller encore plus loin. Assurez-vous de lire jusqu’à la fin pour l’obtenir.

1) « Je dois résoudre ce problème »

Pensez à ce que vous fait ressentir le fait de dire cette phrase. Tout d’abord, vous vous sentez obligé parce que vous avez dit que vous devez faire quelque chose – ce qui rend plus probable que vous soyez rebelle et ne faites rien.

Deuxièmement, vous avez appelé votre situation un problème, et vous avez donc compartimenté une partie de votre vie dans une boîte. Bien cachée. Alors que c’est quelque chose que vous devez combattre.

Un problème n’est jamais un « problème » – c’est un défi. Pensez à combien ce mot est plus puissant. Avec un problème, votre poitrine se resserre, et vous avez tendance à vous cacher. Avec un défi, vous ressentez instantanément un regain d’énergie pour prendre des mesures pour aller de l’avant – pour réussir.

À retenir : Commencez à voir tous les « problèmes » comme des « défis ».

2) « Je ne peux pas attendre « 

Cette déclaration semble être le genre de chose qui vous fera sentir exciter. Mais ne voyez-vous pas qu’en regardant en avant vers un autre point, vous vous dites que ce moment actuel n’est pas aussi bon qu’il pourrait l’être ? Donc, vous sacrifiez votre vie, pour un scénario imaginaire qui n’a pas de réalité propre.

Lire aussi :  5 mauvaises habitudes qui bloquent votre créativité

Vous pouvez laisser une vision de l’avenir vous inspirer, tant qu’elle ne dévalorise pas le moment actuel. Soyez prudent avec « Je ne peux pas attendre. »

À retenir : Commencez par voir ce moment comme le moment que vous avez attendu votre vie entière. Dune certaine manière, cest le cas.

3) « Je suis fatigué« 

Nous disons cela souvent quand nous essayons de faire quelque chose que nous ne voulons pas vraiment faire. Qu’est-ce que cette déclaration apporte à qui que ce soit ? Rien vraiment. En fait, cela vous rend plus fatigué rien que par le fait de le dire. Une meilleure façon de gérer la situation quand vous vous sentez fatigué est de l’accepter, et de faire ensuite quelque chose qui correspond mieux avec votre niveau d’énergie.

À retenir : Ne vous plaignez pas, acceptez juste la sensation et allez de l’avant.

4) «  Pourquoi ai-je fait cela ? »

Après avoir fait une erreur, cette question peut être constructive. Elle peut nous permettre de discerner les intentions derrière nos actions. Si nous restons coincés sur cette question, alors nous pouvons tomber dans une spirale de haine de soi et de culpabilité. La meilleure question qui mérite d’être posée est : « Comment puis-je assurer que je ne refais pas la même erreur ? »

 Téléchargez goalmap et fixez-vous de nouveaux objectifs

À retenir : Eviter de tomber dans un cycle de culpabilité -cela ne mène à rien. 

5) « Jaurais aimé ne pas ressentir ce que je ressens »

Dans son livre, L’art subtile de s’en foutre Mark Manson suggère que : « L’acceptation d’une situation négative est une expérience positive Le désir d’une expérience positive est en soi une expérience négative. ».

Le moment où vous résistez à la façon dont vous vous sentez est le moment où vous intensifiez ces sentiments.

Lire aussi :  Qu’est-ce que la loi de l’attraction ? Ouvrez-vous à un monde de possibilités infinies

À retenir : Commencez à accepter la façon dont vous vous sentez, tout le temps

6) « Ce nest pas de ma faute »

Chaque fois que vous blâmez quelqu’un ou quelque chose pour votre situation actuelle, vous laissez partir votre pouvoir. Vous rejetez le présent et vous vous jetez dans la victimisation. Alors que vous n’êtes pas responsable des cartes que vous avez tirées, la façon dont vous les jouez est entièrement de votre responsabilité.

« Ce à quoi vous résistez, persiste, ce que vous regardez, disparaît.  » – Conversations avec Dieu.

À retenir : Intégrer l’idée que tout ce que vous vivez est de votre faute.

7) « Je me demande ce quils pensent »

Ce n’est pas votre travail de vous soucier de ce que les autres vont penser. La seule chose que vous pouvez faire est d’être authentique, et laisser le reste à leur libre choix. Vous avez seulement à vous préoccuper de vous-même quand vous avez l’intention de partager quelque chose avec quelqu’un.

À retenir :  Si c’est quelque chose que vous sentez que vous souhaitez partager, alors vous devez le faire sans doute.

 

Résumé :  Si vous cultivez votre conscience au point où vous vous surprenez à dire ces 7 déclarations, je vous promets qu’un changement se produira. Nous sommes tellement pris avec l’idée d’en faire plus, que nous avons oublié que ce sont les petites habitudes de parole, qui, en grande partie, nous ont amenés là où nous sommes aujourd’hui.

En créant une vie heureuse et impressionnante, le changement ne se passe pas seulement avec des signes extérieurs de succès.Il commence par ce que nous disons et pensons.

Mes Derniers Mots

Si vous êtes créatif et intéressé d’apprendre comment améliorer la façon don’t vous vivez votre semaine, lisez mon guide gratuit (En Englais) sur la Productivité spirituelle.

  •  Vous apprendrez la façon de diviser la journée en quatre parties, afin de moins vous soucier des influences extérieures.
  • Vous découvrirez les petits trucs qui feront passer au niveau suivant votre travail créatif sur votre PC. Et beaucoup plus…
Article précédent Comment votre vie peut prendre tout son sens grâce au minimalisme
Article suivant Épanouissement et développement personnel : les 30 meilleures astuces à connaître