Si vous avez passé une semaine particulièrement mouvementée et que vous n’avez pas pu bénéficier régulièrement vos heures de sommeil, votre organisme sonne l’alarme : celle de la dette de sommeil. Le terme « dette de sommeil » correspond donc à des heures de sommeil non accomplies. Le sommeil récupérateur étant celui compris entre 22 h et 4 h du matin, la plupart des personnes ont ainsi des dettes de sommeil. Elles peuvent être plus ou moins importantes et avoir des conséquences selon le cas.

Qu’est-ce que la dette de sommeil ?

dette de sommeil

Pour un adulte, 7 h à 9 h de sommeil sont requises par nuit. Lorsque ces heures ne sont pas régulièrement respectées, la personne développe certains troubles. On parle de dette de sommeil lorsque le manque de sommeil a été accumulé sur plusieurs nuits. Ce déficit se calcule en termes de nombre d’heures de sommeil manquées.

Même si beaucoup disent qu’elle ne se rattrape pas, la dette de sommeil peut être comblée. Cependant, après avoir rattrapé des heures de sommeil manquantes, les conséquences causées par ce manque de sommeil perdurent pendant un temps.

Comment reconnaître une dette de sommeil accrue ?

Dès que vous manquez de sommeil, votre organisme vous envoie de multiples signaux auxquels vous devez inévitablement faire attention. Vous devez donc vous poser des questions si vous avez tout le temps faim par exemple, surtout lorsque cette sensation est infondée. Lorsque votre organisme n’a pas eu son quota de sommeil, il n’a pas le temps de se remettre de l’énergie perdue. En plus, il produit moins de leptine (hormone qui intervient dans le contrôle de l’appétit).

Si vous êtes tout le temps confus ou si vous vous sentez dans l’incapacité d’effectuer la moindre activité, cela va sans dire. Vous manquez de sommeil. Le cerveau tourne au ralenti. On dit aussi souvent que les organismes fatigués sont plus réceptifs aux virus. Le système immunitaire est affaibli. C’est donc sans surprise que vous constaterez que vous êtes par exemple toujours enrhumé.

Lire aussi :  12 plantes qui créent de l'énergie positive dans votre maison

De la même façon, vous devenez subitement très émotif ou vous prenez la mouche pour un rien. C’est tout simplement dû au fait que votre cerveau flanche au moment de déterminer une émotion. Vous n’arrivez donc plus à faire de distinction. Le manque de sommeil peut se traduire aussi par une subite maladresse qui n’en est pas vraiment une. Il s’agit juste de micro siestes de 2 secondes parfois. Elles vous font inévitablement perdre l’équilibre.

Personal Development Category (French)300x250

Si vous constatez autant de petits détails gênants, c’est le signe que vous devez à votre organisme des heures de sommeil. Vous devriez vous en acquitter sous peu pour ne pas avoir à subir de conséquences fâcheuses.

Les conséquences qui résultent de l’accumulation de la dette de sommeil

L’une des conséquences les plus fréquentes dues à la dette de sommeil est la défaillance de vos facultés cognitives. Si vous pensez souffrir précocement d’Alzheimer, c’est peut-être parce que votre organisme manque de sommeil. Des petits détails tels que le fait d’oublier les noms des gens que vous avez rencontrés ou un numéro de téléphone que vous composez régulièrement doivent vous mettre la puce à l’oreille.

En général, dans ces cas-là, vous avez inévitablement besoin de votre réveil pour vous lever alors qu’il sonne toujours à la même heure. Il arrive aussi que vous vous endormiez constamment au cours de vos séances de relaxation. Vous avez un manque chronique de sommeil. Vous pouvez également rencontrer des difficultés pour vous concentrer. Tout finit par vous irriter et vous trouvez tout le monde insupportable (enfants, subordonnés, etc.).

Vous jugerez chaque décision comme difficile à prendre et vous n’aurez plus d’entrain pour rien. Même sourire devient pour vous un luxe. Le manque de sommeil peut aussi vous faire commettre des erreurs au même titre que la consommation d’alcool (accidents…). Vos yeux et vos extrémités deviennent plus sensibles et votre acuité peut également baisser de façon considérable.

Lire aussi :  EFT : La sérénité au bout de vos doigts

À la longue, vous pourriez avoir des conséquences irréversibles ou presque, comme l’hypertension artérielle ou le fait de souffrir de dépressions répétitives. Le manque de sommeil peut aussi favoriser la prise de poids et les maladies cardio-vasculaires. On peut heureusement y remédier, mais il faut s’y prendre assez tôt et éviter d’accumuler les dettes de sommeil.

Comment vous acquitter de vos dettes de sommeil ?

Surtout, n’imaginez pas pouvoir rattraper plusieurs heures de sommeil manquées par 12 h de sommeil pendant une semaine. Cela ne marche pas ainsi. Vous ne feriez que retarder l’inévitable. Commencez plutôt par vous coucher plus tôt que d’habitude (environ une heure plus tôt). Ensuite, assurez-vous de dormir régulièrement 8 heures par nuit.

Si vos siestes sont trop longues, vous pourriez aussi avoir des insomnies pendant la nuit. Le sommeil de nuit étant plus important, vous devez le privilégier et supprimer la sieste si vous ne pouvez pas la réduire.

Generic Category (French)300x250

Vous l’aurez compris. Accumuler les dettes de sommeil ne vous apporte rien de bon. Dormir n’est pas un luxe. C’est une obligation que vous devez respecter pour la bonne marche de votre organisme. Avis à ceux qui pensent le contraire et qui négligent leurs nuits de sommeil. Des conséquences non souhaitables pourraient vous démontrer le contraire. N’attendez pas qu’il soit trop tard.

Article précédent La conversation, un moyen pour reconnaître une personne émotionnellement intelligente
Article suivant Suivez ces astuces pour vivre la vie de vos rêves